Le Monde d'Athisha

Kate Bush mais aussi différents thèmes.
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Vos dernières lectures !
Lun 30 Déc - 22:02 par Nemo

» Peter O'Toole
Mer 18 Déc - 18:29 par Nemo

» Photos Kate Bush
Lun 16 Sep - 12:28 par Athisha

» Qu'écoutez-vous en ce moment ?
Lun 9 Sep - 20:36 par Nemo

» Dans la petite lucarne.
Sam 7 Sep - 21:43 par Nemo

» Vidéos Kate Bush
Sam 17 Aoû - 10:27 par Athisha

» news sur Kate.
Jeu 4 Juil - 17:26 par Athisha

» Marilyn Monroe
Dim 23 Juin - 14:51 par Nemo

» Y'a quelque chose qui ne fonctionne pas sur le forum...
Lun 17 Juin - 18:47 par Athisha


Partagez | 
 

 à la page.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 12:14

Athisha a écrit:
je crois savoir mais je vais laisser une chance aux autres ! cela ferait-il parti d'une trilogie ? Laughing

non, ce n'est pas une trilogie geek
Revenir en haut Aller en bas
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 14:33

Je ne suis pas sur mais ça me fait penser au "grand meaulne ".C'est ça ?
C'était ma grande soeur qui me l'avait fait découvrir;elle avait le souvenir d'écouter "all dead all dead" de Queen en lisant ce livre,et comme je venais de découvrir Queen... (c'est elle aussi qui m'a fait écouter news of the world. Wink )
Mais j'ai du lire ça il y a 20 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 15:10

c'est bien le Grand Meaulne d'Alain Fournier Wink
Revenir en haut Aller en bas
Athisha
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2201
Age : 61
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 15:47

lol! je pensais à Pagnol !

_________________
Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses.
Léonor Fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athisha.unblog.fr/
Nemo

avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 17:10

je pense que c'est à moi puisque sacripan m'avait volé mon tour démoniori

je cherche et je posterai plus tard neige
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athisha
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2201
Age : 61
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 20:44

Ok ! pas trop difficile hein ! Razz

_________________
Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses.
Léonor Fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athisha.unblog.fr/
Nemo

avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 6 Nov - 20:58

démoniori c'est parti clown

"Les facultés de l'esprit qu'on définit par le terme analytiques sont en elles‑mêmes fort peu susceptibles d'analyse. Nous ne les apprécions que par leurs résultats. Ce que nous en savons, entre autres choses, c'est qu'elles sont pour celui qui les possède à un degré extraordinaire une source de jouissances des plus vives. De même que l'homme fort se réjouit dans son aptitude physique, se complaît dans les exercices qui provoquent les muscles à l'action, de même l'analyste prend sa gloire dans cette activité spirituelle dont la fonction est de débrouiller. Il tire du plaisir même des plus triviales occasions qui mettent ses talents en jeu. Il raffole des énigmes, des rébus, des hiéroglyphes ; il déploie dans chacune des solutions une puissance de perspicacité qui, dans l'opinion vulgaire, prend un caractère surnaturel. Les résultats, habilement déduits par l'âme même et l'essence de sa méthode, ont réellement tout l'air d'une intuition.

Cette faculté de résolution tire peut‑être une grande force de l'étude des mathématiques, et particulièrement de la très‑haute branche de cette science, qui, fort improprement et simplement en raison de ses opérations rétrogrades, a été nommée l'analyse, comme si elle était l'analyse par excellence. Car, en somme, tout calcul n'est pas en soi une analyse. Un joueur d'échecs, par exemple, fait fort bien l'un sans l'autre. Il suit de là que le jeu d'échecs, dans ses effets sur la nature spirituelle, est fort mal apprécié. Je ne veux pas écrire ici un traité de l'analyse, mais simplement mettre en tête d'un récit passablement singulier quelques observations jetées tout à fait à l'abandon et qui lui serviront de préface."

bon courage mdr et pourtant c'est facile c'est un classique Shocked démoniori
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athisha
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2201
Age : 61
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Ven 7 Nov - 22:05

Edgard poe, Double Assassinat dans la rue Morgue ! lol!

_________________
Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses.
Léonor Fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athisha.unblog.fr/
Nemo

avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Ven 7 Nov - 22:22

crotte t'as tout de suite trouvée lol! finalement c'était trop simple rire

à toi alors Wink pirate ! pirat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Mar 3 Mar - 23:56

Bon allez,je relance le sujet avec un extrait euh... clasé X Embarassed nosmile ? Une petite poilade,on en a bien besoin en ce moment,non ? Je vous demande pas le nom du roman,juste le nom de l'auteur et du personnage,à mon avis trés facilement reconnaissable. Wink

"je connais des follingues qui savent pas doser leurs efforts et qui,créent des mécontentements outrageants.Des chiens fous de l'amour,qu'à peine en action,ils déjantent ,les cons,sans se soucier des pauvrettes qui font la queue ! Ah ! les horribles goulus ! Crac zim boum ! Et plus personne,monsieur se croit dégagé de ses obligations
Te termine même pas la frangine en cours ! La laisse en panne des sens,toute bramante ! Ces mecs,on devrait leur retirer leur permis de copuler.Les éburner comme des olives à farcir.Et le pire,c'est leur insuffisance,à ces loques-breloques.De s'être détergé le guignol,ça les rend vaniteux.Ils croient avoir accompli une rare prouesse.Les v'là qui flattent d'une main reconnaissante leur pénoche rabougri,comme on caresse l'encolure du bourrin venant de remporter le prix de l'arc de triomphe.Insensibles aux petites soeurs dépâmées qui se démantèlent le trésor avec les contondances à leur portée.Minables,va ! Vous croyez qu'ils chercheraient à leur compenser ce vilain lâchage,les sinistres geux ? Une petite tyrolienne vite fait,une gamme express ? Tiens fume !
Tout juste s'ils rigolent pas des détresses fumantes qui les environnent.Qu'est-ce que je dis "tout juste".Y en a qui rigolent ! Je le jure sur votre pubis.Aprés çà,l'homme s'étonne d'être cocu!
La vérité mes drôles,c'est que votre encornage vient de votre promptitude.Vous êtes des bâcleurs ! Des saboteurs ! C'est à qui s'épongera le plus vite ! J'ai entendu un zig affimer qu'il se dégageait l'intime en 38 secondes montre en main ! Sa propre expression:montre en main ! 38 secondes !
-et la dame ? qu'on lui a demandé.
Il a eu un geste insouciant,style:qu'elle aille se faire foutre !
Et ben,je vais vous dire:elle y a surement été !"

Alors,qui c'est,hein ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo

avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Mer 4 Mar - 3:00

ça serait pas fred dard ? rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athisha
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2201
Age : 61
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Mer 4 Mar - 10:52

Razz oui c'est bien san antonio F Dard a style très perso ! j'en ai jamais lu ! c'est une lecture de mec ! Razz

_________________
Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses.
Léonor Fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athisha.unblog.fr/
Nemo

avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Mer 4 Mar - 14:21

j'en ai lu un. je m'étais crevé le ventre de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Lun 13 Avr - 16:41

Je voudrais mettre un petit extrait de Gustave Thibon,qu'on classe plutôt dans les philosophes mais je crois que c'est mieux que je poste cet extrait ici plutot que dans le sujet philo:

"Où trouver Dieu ? Partout.Il est dans cette feuille que le vent agite et dans cette étoile qui perce l'épaisseur infinie des nuits.Il est dans les champs et dans le temple,dans la chair et dans l'esprit.Il est dans chaque chose mais aucune limite ne le contient.Notre erreur n'est pas de le voir partout mais de l'enfermer quelque part.Ce n'est pas de dire:"il est cela" mais:"il n'est que cela".
Car,pour être partout,il faut être au-delà de tout.Et celui qui cherche Dieu le trouvera partout à condition de ne s'arrêter nulle part.Il est présent dans le chemin le plus étroit de la terre,tant qu'on y marche et qu'on le dépasse;il est absent de la voie lactée,si l'on s'y fixe."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Lun 20 Avr - 0:23

Une autre petite pensée de Gustave Thibon,je crois qu'on a tous éprouvé ça un moment ou un autre,dans le travail ou dans sa vie personnelle.Chacun se reconnaitra (enfin ceux qui s'apparentent à la terre,pour ceux qui s'apparentent au ciel,peut-être pas,c'est bien le problême. tampis )

"Le ciel,aprés un orage est plus bleu,plus calme qu'avant.Mais la terre reste meurtrie pour longtemps.Ainsi certains hommes,quand ils ont déchargé leur colère sur leurs proches ou leurs inférieurs,se retrouvent en un clin d'oeil plus sereins et plus détendus que jamais,et il leur apparait étrange que les pauvres diables victimes de leur humeur n'éprouvent pas la même euphorie.
Aprés l'orage,le ciel apaisé oublie,mais le sol raviné,les arbres battus de grêle se souviennent.Le ciel ne comprend plus et accuse la terre de garder rancune."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athisha
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2201
Age : 61
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Lun 20 Avr - 2:12

si jamais je me mets en colère contre quelqu'un de mon entourage, c'est rarissime hein ! lol! et bien j'en suis davantage malade que la personne qui en fait les frais ! lol!

_________________
Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses.
Léonor Fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athisha.unblog.fr/
Nemo

avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Lun 20 Avr - 13:07

je suis bien une personne du ciel lol! ça ne trompe pas lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Dim 16 Aoû - 16:26

Un petit extrait enchanté,spécialement pour babounette quand elle reviendra de vacances.Mais les autres aussi peuvent essayer de deviner.Enfin,je dis essayer,vous aller trouver tout de suite.C'est pour ça que je change le prénom,sinon je donne la réponse. Wink

"Mais je ne veux pas aller chez les fous,fit observer Athi.
"Oh,vous n'avez pas le choix,dit le chat,nous sommes tous fous ici.Je suis fou.Vous êtes folle.
"Comment savez-vous que je suis folle ? dit Athi.
"Vous devez l'être,sinon,vous ne seriez pas venue ici.
"Et comment savez-vous que vous,vous êtes fou ?
"pour commencer,dit le chat,les chiens ne sont pas fous.Vous êtes
d'accord ?
"Oui,je suppose dit Athi.
Or donc,poursuivit le chat,vous savez qu'un chien grogne quand il est en colère,et remue la queue quand il est content.Et bien,moi,je grogne quand je suis content et je remue la queue quand je suis en colère.Donc,je suis fou.
"J'appelle ça ronronner,pas grogner dit Athi.
"Appelez ça comme vous vous voudrez,dit le chat.Jouez-vous au croquet avec la reine aujourd'hui ?
ça me plairait vraiment beaucoup,dit Athi,mais je n'ai pas encore été invitée.
Vous m'y verrez,dit le chat,et il disparut...trés lentement du bout de la queue jusqu'au sourire,qui demeura quelque temps alors que le reste avait déjà disparu.
"Eh bien,j'ai souvent vu des chats sans sourire,pensa Athi,mais des sourires sans chat ! Je n'ai jamais rien vu de plus bizarre de toute ma vie !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: à la page.   Lun 17 Aoû - 12:24

je sais mais je ne vais pas répondre à toutes les devinettes geek
Revenir en haut Aller en bas
Athisha
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2201
Age : 61
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Lun 17 Aoû - 16:50

moi aussi je sais, c'est vraiment très facile ! lol! d'ailleurs il va y avoir un film de tim burton qui va sortir l'année prochaine et qui est adapté du livre ! merci

_________________
Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses.
Léonor Fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athisha.unblog.fr/
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Dim 20 Sep - 16:54

C'était Athisha au pays des merveilles bien sur.
En ce beau jour ensoleillé de fin d'été,un petit extrait,essayez de deviner l'auteur (je vous en ai déjà parlé) :

"Il s'engouffra dans le parc Monceau comme un navire dans un port.Dieu ! on respirait là un autre air...C'était peut-être la dernière enclave de vacances dans cette ville d'octobre.Les arbres étaient roux et blonds.Non ! dorés,fauves,graves,les arbres ! pas blonds.
Par instants,les feuilles tombaient en pluie continue: l'été payait comptant le droit de se survivre quelques jours encore.
Les oiseaux chantaient,orphelins trop petits pour comprendre,chantaient,couraient dans la maison en deuil.Mais quel deuil royal !
L'été dit à l'automne:quel bon vent vous améne ?
Et tout d'un coup le vent vivant s'en mêla ! Il tourbillonait,il faisait remonter les feuilles à leurs branches;et le soleil s'enhardit:se mit à briller comme autrefois,du temps de sa jeunesse,du temps du muguet... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 8 Oct - 16:26

C'est un extrait de notre prison est un royaume de Gilbert Cesbron.
Pour rester dans l'automne,voici un autre extrait les premières lignes
du livre:

"Le premier marron qui tombe,pensa François,cette fois,c'est la rentrée...".
De cette cime d'arbre où il jouait à la vigie,à l'aviateur,à l'ascension de l'Himalya (Oh François ! à ton àge),il regarda le marron qui venait de s'écraser dans l'allée.On distinguait dans la coque éclatée le précieux tissu blanc,culotte de maréchal d'Empire,et le fruit verni,ciré,tout neuf."La rentrée...plus une minute à perdre ! A terre!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Lun 21 Déc - 18:14

Il croyait toucher le fond du désespoir et de la honte,lorsqu'il entendit monter le bruit le plus joyeux:piaffement de chevaux,roulement de voiture et chansons.C'était le corbillard qui s'en revenait au petit trot.L'un des croque-morts était monté s'asseoir à côté du cocher biscornu,et ils chantaient en choeur en battant la mesure avec leur pipe.
"Tu retournes à la barrière petit ? L'autre croque-mort assis sur le bord de la voiture hélait François."Alors,monte prés de moi ! "Il le saisit à bras-le-corps de toute la force d'un homme habitué à se colleter avec des morts de plomb et l'assis à ses cotés.
"Merci dit François.
-Sous la république,il n'y a plus que les morts qui roulent en carrosse.Tu trouve ça juste toi ?"fit l'homme et il se mit à rire.Il avait des dents plein la bouche et qu'il semblait mâcher en parlant.
"Tu est triste ? demanda brusquement le voisin de François.
-tout est triste,répondit le garçon en désignant le paysage,tout est mort.
-Mort ? (les deux yeux naufragèrent de rire).Tu ne sais donc pas voir ? Hop,regarde le nid là-haut...Ils seront au moins 5 là-dedans ,au printemps !
Et au pied de l'arbre,ce trou:faudrait pas fouiller loin pour trouver une famille de lapins ! bien vivants,crois-moi!"
Il continua de sa voix bonne,repeuplait paisiblement le ciel et la terre,révélant à François cette vie invisible,des étoiles aux insectes,tout ce peuple qui dormait dans les draps de la neige.
"Onze heures,le chien baille et flaire les cuisines.Les souris se réveillent:tu vas voir passer un chat ! (un chat passait.)Regarde ces petits pieds dans la neige:l'école n'est pas loin !" (On trouvait l'école au tournant.)
"Tiens reprit le paysan de Paris,son voisin,les rails aussi,ça te parait triste ?
Eh bien,suis-les sous les montagnes,à travers les rivières:ils descendent tout au long de la France jusqu'au soleil du Midi.Connais-tu le midi ?
-Non.
-Moi non plus.Mais si tu savais comme c'est beau..."
La neige tombait de nouveau,indécise.Le croque-mort tendit sa manche pour y receuillir un flocon hésitant.
"Regarde-le...Non,de plus prés ! "
François se pencha sur l'étoffe et vit des croix,des fougères,des cristaux dans le flocon de neige?
"Est-ce beau ? Eh bien,tout est comme ça,garçon,il suffit de regarder de prés et d'aimer.Tout est beau."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Dim 7 Mar - 17:16

Une petite ode à la sieste :

"Le moment préféré de mes journées d'été demeure celui où aprés le repas de midi,je vais m'installer au bord de la rivière sous le grand marronnier où j'ai installé mon hamac.Un grand livre de philosophie bien abstru à la main dont la lecture d'une dizaine de lignes suffit amplement à me faire glisser dans un sommeil de surface,au cours duquel ma conscience engourdie par une sorte d'agréable hypnose,continue d'enregistrer avec une sourde volupté,le bruissement de la brise dans les feuillages,les dialogues entrecroisés et compliqués des oiseaux,le doux ronronnement du nid de guêpes et même,le subtil friselis du courant le long des berges."

Denis Grosdanovich.

Un texte entendu hier midi dans l'émission la prochaine fois je vous le chanterai.

France Inter - La prochaine fois, je vous le chanterai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sacripan

avatar

Nombre de messages : 1301
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: à la page.   Jeu 11 Mar - 21:34

"Dormition:terme écclésiastique.La manière dont la sainte vierge quitta la terre pour aller au ciel,parce qu'une pieuse tradition apprend que sa mort ne fut une espèce de sommeil,et qu'elle fut enlevée au ciel par une assumption miraculeuse dont l'église célèbre la fête le 15 aout.
Pour ma part lorsqu'il m'arrive de penser à ma mort possible en ces années terribles,je souhaite qu'elle puisse me prendre sous la forme d'une dormition à l'heure de ma sieste méridienne,si possible en été,sous les arbres et au bord de la rivière,assoupi dans mon hamac un livre à la main et souriant aux anges qui me soustrairont alors le temps qui leur paraitre necessaire aux aléas du moment présent pour une relaxation plus complète encore parmi les probables délices de la douce léthargie céleste."

Suite du texte de Denis Grosdanovich,,toujours entendu dans la même émission.Extrait de "l'art difficile de ne presque rien faire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: à la page.   

Revenir en haut Aller en bas
 
à la page.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Monde d'Athisha :: La science des rêves :: Le masque et la plume-
Sauter vers: